sebastien lesurWebinage accompagne depuis deux ans Loginor, promoteur immobilier nordiste, pour mieux tourner l’entreprise vers la satisfaction client. Son président, Sébastien Lesur, témoigne de cette démarche de longue haleine.

Quel a été le chemin parcouru depuis 2 ans ?

Énorme ! Sans nous en rendre compte, nous sommes passés du papier au numérique. Le travail pour y arriver a été conséquent, mais les résultats sont là et les craintes de certains collaborateurs dissipées.

Quels sont les bénéfices pour Loginor et pour ses clients ?

Pour Loginor, beaucoup de temps gagné lors de la recherche de documents ou lors de la constitution de dossiers, une nette amélioration des relances de ses clients, un suivi exhaustif des interventions sur chantier ainsi qu’une efficacité accrue améliorant directement le confort de travail de chacun. Pour les clients de Loginor, une transparence retrouvée, des réponses plus simples et rapides et un réel suivi des travaux de leur logement tout au long du chantier. Résultat depuis la mise en place du système : une baisse de plus de 30 % des réserves émises lors de la réception !

Comment Webinage vous a-t-il accompagnés ?

Leur vraie qualité, cela a été de se mettre à notre niveau afin de comprendre nos problèmes et de nous proposer des solutions adaptées ; chacune d’entre elles a été soupesée avant sa mise en place, ou son rejet. L’outil mis en place aujourd’hui chez Loginor est facilement adopté par ses collaborateurs puisque ceux-ci ont une impression de « déjà-vu » en l’utilisant ; il reflète exactement la façon de travailler de notre société.

Vous avez été convaincus de mettre en place des logiciels « ouverts » (open source), quels en sont les avantages ?

Outre l’absence de licence payante, vous voulez dire ? Leur vrai avantage, au risque d’être redondant, c’est la possibilité de les modeler à l’image de la société qui veut les utiliser. Avec bien sûr l’assistance d’un bon intégrateur, ils sont simples d’utilisation, efficaces et complets. De plus, ils évoluent tout au long de la vie de l’entreprise sans pour autant devoir s’endetter à nouveau pour se payer les mises à jour.